Vous êtes ici : PRINTEMPSFRL'équipeChercheurs et chercheuses

trombi

MME GABRIELLE SCHUTZ 

ENSEIGNANT(E) CHERCHEUR(EUSE)
Maîtresse de conférences en sociologie à l'UFR des sciences sociales et au laboratoire Printemps

Coordonnées

Laboratoire Printemps - UVSQ - 47, boulevard Vauban - 78280 Guyancourt

Adresse mail
gabrielle.schutz@uvsq.fr

Discipline(s)

Sociologie

Discipline(s) enseignée(s)

   

Thèmes de recherche

> A visionner : "Question pour un chercheur : Gabrielle Schütz"

Thèmes de recherche

Je m’intéresse aux transformations du travail dans les organisations (développement de la sous-traitance, transformation des relations salariales, évolutions de l’environnement de travail, essor du télétravail). La famille constitue un second pôle autour duquel s’articulent mes travaux (sociologie de la justice familiale et du travail de ses professionnel-les, et, plus récemment, travail parental et socialisation de genre dans la prime enfance). Le genre et les rapports sociaux de sexe sont des axes transversaux qui irriguent l’ensemble de mes recherches.


Publications
Ouvrage

  • Jeunes, jolies et sous-traitées : Les hôtesses d’accueil, La Dispute, collection « Travail et salariat », septembre 2018

Direction de numéros de revue

  • Les organisations à l'épreuve du télétravail, dossier de la revue Sociologies pratiques, 2021 (à paraître à l'automne), n°43
  • Justice familiale et inégalités sociales, dossier de la revue Droit et Société, 2017, n°95 (avec Emilie Biland et Aurélie Fillod-Chabaud)

Articles dans des revues à comité de lecture

  • « Pour une sociologie du télétravail ancrée dans les organisations », introduction au dossier Les organisations à l'épreuve du télétravail, Sociologies pratiques, 2021 (à paraître à l'automne), n°43.
  • « Une clientèle envahissante ? Les temporalités des avocat·es en droit de la famille », Nouvelle revue du travail, 2020, n°17 (avec Marion Flécher, Muriel Mille et Hélène Oehmichen)
  • « Les avocat·es en droit de la famille et leurs client·es. Variations sociales dans la normalisation de la vie privée », Sociologie du travail, 2020, vol.62, n°3 (avec Céline Bessière et Muriel Mille)
  • « Se "recentrer" sur son "cœur de métier". L’externalisation des services généraux des entreprises », Revue française de socio-économie, 2019, n°23, pp. 181-201
  • « "En rabattre" à l’arrivée du deuxième enfant : enquête sur les normes et les pratiques éducatives de parents diplômés », Revue française des affaires sociales, 2019/4 (avec Céline Clément, Christine Hamelin, Anne Paillet, Agnès Pélage et Olivia Samuel)
  • « Jeunes femmes à tout faire et travail sous-traité : les hôtesses d'accueil », Agora débats/Jeunesse, 2019/1, n°81, pp. 93-107
  • « Dans l’intérêt des enfants ? », introduction au dossier Justice familiale et inégalités sociales, Droit et Société, 2017, n°95, pp. 7-12 (avec Emilie Biland et Aurélie Fillod-Chabaud)
  • « Les couples non-mariés ont-ils des droits ? Comment juristes, intellectuels et journalistes ont construit l’affaire Eric c. Lola. », Revue Canadienne Droit et Société, 2015, vol.30, n°3, pp. 323-343 (avec Emilie Biland)
  • « Tels pères, telles mères ? La production des déviances parentales par la justice familiale québécoise », Genèses, 2014, n°97, pp.26-46 (avec Emilie Biland)
  • « Les effets de la mixité au prisme du corps et de la sexualité : Les hommes dans les métiers d’accueil », Travail et Emploi, 2014, n°140 (avec Sophie Louey)
  • « Tirer son épingle du jeu dans une relation d’emploi triangulaire. Le cas des hôtesses d’accueil prestataires », Revue Française de sociologie, 2014, vol. 55, n°1, pp.73-100
  • « Mobiliser par l’affect. Contraintes et ressources de l’encadrement intermédiaire de prestations de services peu qualifiés », Sociologie du travail, 2012, vol. 54, n° 1, pp. 70-91
  • « Hôtesse d’accueil. Les attendus d’un 'petit boulot' féminin pour classes moyennes », Terrains & Travaux, n° 10 (Dynamiques du genre), 2006, pp. 137-156

Recensions

  • « Au cœur du capitalisme contemporain, le travail émotionnel », note de lecture à propos d’Arlie Russel Hochschild, Le prix des sentiments. Au cœur du travail émotionnel, trad. par Salomé Fournet-Fayas, Cécile Thomé, Paris, La Découverte, 2017, 312 p. 121-124, Revue française de science politique, 2021, vol. 71, n°1.
  • « Margaret Maruani (dir.), Je travaille, donc je suis. Perspectives féministes, La Découverte, Paris, 2018, 304 p. », Sociologie du travail, 2020, vol. 62, n° 1/2
  • « Christelle Avril, Les aides à domicile. Un autre monde populaire, La Dispute, Paris, 2014 », Sociologie du travail, 2015, vol. 57, n°4, pp. 391-393
  • « Hélène Belleau, Quand l’amour et l’Etat rendent aveugle. Le mythe du mariage automatique. Montréal, Presses de l’Université du Québec, 2012, 158p. », Revue Canadienne Droit et Société, 2014, vol. 29, n°1, pp.137-140 (avec Emilie Biland)
  • « Christelle Avril, Marie Cartier, Delphine Serre, Enquêter sur le travail, La Découverte, Paris, 2011 », Sociologie du travail, 2013, vol. 55, n°1, pp.115-117.
  • "Sonder l’avenir du salariat", recension de l’ouvrage de Rémy Caveng : Un laboratoire du salariat libéral : les instituts de sondage, Editions du Croquant, Paris, 2011, Laviedesidees.fr, 16 mai 2011
    

Activités / CV

  • Depuis septembre 2012 : Maîtresse de conférences à l’UVSQ
  • 2011-2012 : Chercheuse post-doctorante et chargée de cours au département de science politique de l’université Laval (Québec, Canada)
  • 2011 : Thèse de sociologie à l’EHESS (dir. Eve Chiapello) : Travail et relations hiérarchiques en contexte d’externalisation. Les prestations de services d’hôtesses d’accueil.
  • 2009-2011 : ATER au Cnam
  • 2008-2009 : ATER à l’université Lyon 2
  • 2007-2008 : ATER à l’université de Limoges
  • 2004-2007 : AMN de l'ENS Cachan, allocataire de recherche à l’EHESS, monitrice à l’université Paris X-Nanterre
    

Informations complémentaires

  • Membre du département AES et du département de sociologie
  • Co-pilotage du quinquennal 2020-2024 pour l’AES
  • Responsable handicap pour l’UFR des sciences sociales