Accès direct au contenu

Dans :

Laboratoire Professions Institutions Temporalités (PRINTEMPS) - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

Laboratoire Professions, Institutions, Temporalités > Thèses et HDR > Thèses et HDR soutenues

"L’homéostasie idéelle. Comprendre la stabilité de l’accès aux soins des étrangers irréguliers en France et aux États-Unis (1970-2016)" par Marie Moncada

Soutenance thèse.jpg
Discipline : science politique
Laboratoire : Professions, Institutions, Temporalités - PRINTEMPS

Informations pratiques :

Date
Lundi 27 mai 2019 à 9h30
Lieu
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Faculté de droit et science politique
3, Rue de la Division Leclerc
78280 Guyancourt
Salle du conseil (salle 242, deuxième étage, aile B)

Résumé


Comment comprendre la stabilité de l’accès aux soins des étrangers irréguliers en France et aux États-Unis, de 1970 à 2016, au vu des controverses et des réformes dont fait l’objet cet accès ? Cette thèse dégage deux hypothèses : d’une part, l’action publique française serait soumise à des rétroactions négatives, d’autre part, sa consœur étasunienne serait verrouillée par un noyau dur des croyances. L’analyse mixte, qualitative et quantitative, est effectuée à l’aide du logiciel NVivo sur un matériau provenant des groupes d’intérêt (680 fichiers en France, 881 aux États-Unis), de la presse (15 625 et 16 970), du législatif (1 366 et 1 110) et de l’administration (190 et 105). Une centaine d’entretiens affine les résultats. Cette analyse aboutit à la création d’un pendule d’homéostasie idéelle dévoilant trois activités du noyau dur des croyances : le verrouillage idéel (autocensure) et les rétroactions positive (autorenforcement) et négative (autocorrection). Ainsi, si les États-Unis font l’objet d’un verrouillage idéel, c’est bien les rétroactions négatives, voire positives, qui caractérisent le cas français. En revanche, ces pays ont tous deux un noyau dur qui leur est propre. Le noyau français, d’origine catholique, est ainsi tolérant envers l’infraction et privilégie l’égalité. À l’inverse, le noyau étasunien, d’origine protestante, est peu indulgent envers la transgression des normes et favorise la liberté.


Membres du jury


M. Patrick HASSENTEUFEL, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Directeur de thèse
M. David AUBIN, Université catholique de Louvain, Rapporteur
M. Marc SMYRL, Université de Montpellier, Rapporteur
Mme Virginie GUIRAUDON, Centre national de la recherche scientifique, Examinateur
M. Stéphane BAHRAMI-NIKDJOU, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, Examinateur
M. Lawrence BROWN, Université de Columbia, Examinateur

Dernière mise à jour de cette page : 17 mai 2019


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr