Accès direct au contenu

Dans :

Laboratoire Professions Institutions Temporalités (PRINTEMPS) - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

Laboratoire Professions, Institutions, Temporalités > Séminaires et ateliers > Le travail : nouvelles questions, nouvelles expertises

Séminaire "Le travail : nouvelles questions, nouvelles expertises"

Séminaire travail.jpg
Le séminaire « Le travail : nouvelles questions, nouvelles expertises » poursuit cette année la réflexion sur le travail d’encadrement et d’organisation, de ses permanences et de ses transformations. Prochaine séance : vendredi 20 septembre.
Le séminaire « Le travail : nouvelles questions, nouvelles expertises » en est en 2019-2020 à sa cinquième saison.

Nous poursuivons cette année la réflexion entamée en 2017-2018 sur le travail d’encadrement et d’organisation, de ses permanences et de ses transformations. Il s’agit de revenir sur le travail des managers (des cadres dirigeants aux managers de proximité), sur la figure du cadre et de ses transformations, enfin sur les pratiques concrètes des « gestionnaires » qui conçoivent et mettent en œuvre des projets d’organisation.

Au fond, il s’agit donc de s’interroger sur la nature même du travail d’organisation ou du « travail d’encadrement du travail » en faisant varier les échelles d’analyse de celui-ci. Comment décrire aujourd’hui l’activité de ces acteurs, quels éléments les caractérisent, les différencient, les légitiment ou permettent de saisir les dynamiques à l’œuvre dans leur travail ? Par ailleurs, quelles sont les conditions de possibilité de cette activité ? On entend par là les appartenances sociales des managers, leurs savoir-faire, leurs apprentissages et la manière dont ils les perçoivent, la façon dont ils s’organisent (ou pas) collectivement, mais aussi les logiques organisationnelles dans lesquelles ils sont pris et les injonctions auxquelles ils sont soumis.


Programme 2019 - 2020

Vendredi 20 septembre 2019 à 14h

Alexandre Mathieu-Fritz (Latts,université Paris-Est Marne-la-Vallée), "Le praticien, le patient et les artefacts. Genèse et dynamique des mondes de la télémédecine".
 
Alexandre Mathieu-Fritz est professeur de sociologie à l’UPEM et chercheur au LATTS dont il est directeur adjoint. Spécialisé en sociologie du travail et des groupes professionnels, il poursuit des travaux de recherche sur le développement et les usages de la télémédecine et de la télésanté depuis 2009. Ses recherches portent principalement sur les téléconsultations dans diverses spécialités médicales (gériatrie, psychiatrie, neurologie, dermatologie et chirurgie) et sur le dossier médical partagé (DMP). Il a récemment coordonné un numéro de la revue Réseaux sur la télémédecine.
Sa présentation portera sur la manière dont il croise, dans ses travaux, sociologie de l’activité, des organisations et sociologie des groupes professionnels.


Les prochaines séances seront communiquées très prochainement.


Dernière mise à jour de cette page : 5 septembre 2019


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr