Accès direct au contenu

Dans :

Laboratoire Professions Institutions Temporalités (PRINTEMPS) - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

Laboratoire Professions, Institutions, Temporalités > Séminaires et ateliers > Le travail : nouvelles questions, nouvelles expertises

Séminaire "Le travail : nouvelles questions, nouvelles expertises"

Séminaire travail.jpg
Le séminaire « Le travail : nouvelles questions, nouvelles expertises » poursuit cette année la réflexion sur le travail d'encadrement et d'organisation, de ses permanences et de ses transformations. Prochaine séance : vendredi 7 février 2020.
Depuis plusieurs années, le séminaire a pour objectif d’étudier le renouvellement des analyses sur le travail à travers la présentation de recherches dans une pluralité de cadres théoriques mais réunies par l’objectif d’étudier les formes du travail par lui-même (organisations, conditions, encadrement…). Ce séminaire s’inscrit dans la tradition de sociologie du travail du laboratoire aussi bien que dans le lien avec le master TEO-CDC. Nous y invitons à intervenir des chercheurs ayant publié récemment des recherches sur le sujet ainsi que des membres du laboratoire (doctorant.es mais aussi titulaires) travaillant sur ces enjeux.

Les deux dernières années, nous avions voulu insister sur les enjeux du travail d’encadrement et d’organisation. Pour prolonger et élargir cette ligne, nous proposons de réfléchir cette année à la question suivante : en quoi les questions d’organisations et d’institutions constituent-elles une entrée pertinente pour penser les transformations du monde du travail, qu’il s’agisse du monde des entreprises, des associations ou des administrations ? Aujourd’hui, la sociologie des organisations semble peu se renouveler en France (même si elle suscite toujours une demande forte en enseignement, notamment auprès de non spécialistes), et se présente comme moins centrale dans nombre de recherches en sociologie, à la faveur, d’une part, de l’analyse des dispositions sociales des individus au travail et, d’autre part, d’une analyse de l’activité, parfois désindexée des appartenances sociales et organisationnelles de ceux et celles qui travaillent. Par ailleurs, dans le monde des entreprises, les organisations sont elles aussi de plus en plus décriées, avec l’avènement d’un discours sur un travail sans organisation, sans encadrement et sans attache.

Les séances du séminaire permettront d’engager un débat sur ces questions à travers les présentations de plusieurs recherches récentes, réalisées dans différents secteurs.
 



Vendredi 20 septembre 2019 à 14h

Alexandre Mathieu-Fritz (Latts,université Paris-Est Marne-la-Vallée), "Le praticien, le patient et les artefacts. Genèse et dynamique des mondes de la télémédecine".
 
Alexandre Mathieu-Fritz est professeur de sociologie à l’UPEM et chercheur au LATTS dont il est directeur adjoint. Spécialisé en sociologie du travail et des groupes professionnels, il poursuit des travaux de recherche sur le développement et les usages de la télémédecine et de la télésanté depuis 2009. Ses recherches portent principalement sur les téléconsultations dans diverses spécialités médicales (gériatrie, psychiatrie, neurologie, dermatologie et chirurgie) et sur le dossier médical partagé (DMP). Il a récemment coordonné un numéro de la revue Réseaux sur la télémédecine.
Sa présentation portera sur la manière dont il croise, dans ses travaux, sociologie de l’activité, des organisations et sociologie des groupes professionnels.

Vendredi 8 novembre 2019 à 10h

Thomas Coutrot (économiste, DARES), présentation de son ouvrage Libérer le travail. Pourquoi la gauche s'en moque et pourquoi ça doit changer, Seuil, 2018

Vendredi 7 février 2020 à 14h

Hadrien Coutant (UTC/ Costech), « Lost in the Matrix, les rationalisations multiples du travail d'ingénieur de R&D »

Vendredi 13 mars 2020 à 14h

Michel Lallement (CNAM-Lise) autour de son ouvrage Un désir d'égalité. Vivre et travailler dans des communautés utopiques, Seuil, 2019

Vendredi 12 juin 2020 à 14h

Marion Duval (UVSQ/Printemps), « Organisation du travail de nettoyage sur un site ferroviaire : stratégies collectives et individuelles des salarié.e.s »
Camille Peugny (UVSQ/Printemps), « Travailler seule, entre autonomie et isolement. Le cas des femmes de ménage »

Dernière mise à jour de cette page : 12 novembre 2019




Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr