Accès direct au contenu

Dans :

Laboratoire Professions Institutions Temporalités (PRINTEMPS) - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

Laboratoire Professions, Institutions, Temporalités > Le laboratoire > Présentation

Présentation du laboratoire

  
Créé en 1995 à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, devenu unité mixte de recherche en co-tutelle avec le CNRS en 1998, le laboratoire Printemps (Professions Institutions Temporalités) a un effectif d’environ 80 personnes dont une trentaine de doctorants.
Ses locaux sont situés sur le campus de Guyancourt, au 6e étage du bâtiment Vauban. Certain.es chercheurs/chercheuses ont aussi leur bureau à la faculté de droit et de science politique (au bâtiment Leclerc à Guyancourt) ou dans les locaux de l’IEP de Saint-Germain-en-Laye.
Dans le cadre de l’association de l’UVSQ à l’Université de Paris-Saclay, le laboratoire est fortement inséré dans les entités créées depuis quelques années, en particulier la Graduate School (École graduée) de sociologie-science politique et la Maison des sciences de l’homme Paris-Saclay.

Le laboratoire Printemps est historiquement spécialisé en sociologie et en démographie. Il s’est élargi depuis quelques années à la science politique. Les membres de l’unité enseignent donc dans des formations liées à ces différentes disciplines, que ce soit en licence, dans les masters de Paris-Saclay ou à l’IEP de Saint-Germain-en-Laye. Par ailleurs, d’autres disciplines sont aussi représentées au sein du laboratoire comme la philosophie et l’histoire.


La recherche au laboratoire est organisée en trois axes, qui ne constituent pas des équipes mais structurent l’activité collective (notamment par des séminaires). Les trois axes sont les suivants :
 

Travail

Analyse des organisations et de l’activité de travail, des carrières et des trajectoires ;

Politiques sociales, acteurs et usagers

Etude des parcours et en particulier des enjeux de socialisation, recherches en termes de sociologie de l’action publique et de l’État ;

Sociologie des sciences et de la quantification

L’axe relie des recherches de sociologie du travail scientifique, d’épistémologie et de sociologie de la quantification.
   
A ces axes s’ajoutent des dimensions transversales, qui caractérisent la « patte » spécifique des travaux engagés au sein de l’unité et s’inscrivent dans la continuité de son histoire : genre, temporalités, mobilités, socialisation. Ces éléments permettent de créer des passerelles entre les axes et de rapprocher les questionnements.
Enfin, une des caractéristiques importantes du laboratoire Printemps réside dans son travail éditorial. Dans une perspective générale de soutien à la réappropriation du processus de diffusion de la recherche par le monde scientifique lui-même, de défense de la diversité des supports de publication et de promotion de l’open access, le laboratoire Printemps participe à l’édition de trois revues (Temporalités, Zilsel et Cambouis) et anime la collection « Interdépendances» à CNRS Éditions.
  

Dernière mise à jour de cette page : 14 février 2020



La plaquette du laboratoire

http://www.uvsq.fr