Accès direct au contenu

Dans :

Laboratoire Professions Institutions Temporalités (PRINTEMPS) - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

Laboratoire Professions, Institutions, Temporalités > Le laboratoire > Actualités

Marion Plault obtient le prix de thèse en SHS de l'université Paris Saclay

Prix de thèse.jpg
Mardi 3 décembre s'est tenue la 1ère édition de la remise des Prix de thèse en SHS de l'Université Paris-Saclay. Marion Plault, jeune docteure du laboratoire Printemps, figure parmi les six candidat.e.s récompensé.e.s.


Inscrits dans l'un des trois pôles de l'École doctorale SHS de l'Université Paris-Saclay (droit, économie-gestion ou sciences sociales et humanités), les lauréats dont les thèses ont été soutenues entre septembre 2018 et septembre 2019, se sont vu remettre chacun un chèque de 2000€. Un Prix d'Honneur a été attribué aux étudiants présélectionnés dont la qualité de la thèse a également été remarquée par le jury du Prix.

La cérémonie s'est déroulée en présence de la directrice de l'École doctorale de l'Université Paris-Saclay, Madame Sylvie Pommier ; des deux directeurs, Michel Guillard et Jean-Paul Markus pour l'École doctorale et le Département SHS ; des directeurs adjoints des pôles de l'École doctorale, à savoir, Hubert Kempf (professeur d'économie), Patrick Hassenteufel (professeur de science politique) et des membres du jury dont Florence Fix (professeure de littérature, Université de Rouen-Normandie), Patrick Jacob (professeur de droit à l'UVSQ) et Rémi Jardat (professeur de gestion à l'UEVE).
 


Six lauréats ont été désignés parmi les quarante docteurs candidats au Prix :


Coline ARNAUD (directrice de thèse : Françoise Hache-Bissette et Denis Saillard), pour sa thèse « La pâtisserie française (1870-1914) : une révolution gastronomique », Pôle Sciences Sociales et Humanités.
Serge BENEST (directeur de thèse : Philippe Fontaine), pour sa thèse « Recomposition de l’ordre disciplinaire et analyse des faits économiques : le cas de la VI Section et de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales », Pôle Economie-Gestion.
Fanny BINOIS (directrice de thèse : Françoise Labarthe), pour sa thèse « Consensualisme et formalisme à l’épreuve de l’acte électronique », Pôle Droit.
Giulia MARCOCCHIA (directeur de thèse : Remi Maniak), pour sa thèse « Projects as the enablers of ecosystem’s emergence: the case of the connected autonomous mobility », Pôle Economie-Gestion.
Djamila MRAD (directeur de thèse : Olivier Guezou), pour sa thèse « Subjectivisation du contentieux et contrat administratif », Pôle Droit.
Marion PLAUT (directeur de thèse : Jérôme Deauvieau), pour sa thèse « Métamorphoses et permanences des parcours professionnels en France (1968-2018). Pour une approche cohortale et sexuée des évolutions de l’emploi », Pôle Sciences Sociales et Humanités.
 


Dernière mise à jour de cette page : 6 décembre 2019


Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr