Accès direct au contenu

Dans :

Laboratoire Professions Institutions Temporalités (PRINTEMPS) - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

Laboratoire Professions, Institutions, Temporalités > Le laboratoire > Actualités

Journée d'études Sociologie des savoirs ruraux

Affiche savoirs ruraux.jpg
La journée d'études Sociologie des savoirs ruraux, organisée par le laboratoire Printemps, se tiendra le 17 novembre 2014. Dans une perspective interdisciplinaire, cette journée d'études évoquera l’articulation des manières de comprendre le monde depuis, par et dans les espaces naturels.

Informations pratiques :

Date
Lundi 17 novembre 2014, de 10h30 à 16h
Lieu
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Laboratoire Printemps
47, boulevard Vauban
78280 Guyancourt

6ème étage - Salle 604

Présentation de la journée

Des traditions historiographiques très différentes, comme celle de l’histoire des sciences ou celle de l’histoire rurale et environnementale, ont en commun d’avoir largement sous-estimées la question des savoirs produits, reçus et transmis dans les campagnes. L’anthropologie et la sociologie ont davantage porté attention à ces formes ancrées de connaissances sur la nature. Dans une perspective interdisciplinaire, la Journée d’études « Sociologie des savoirs ruraux » organisée au PRINTEMPS (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) évoquera l’articulation des manières de comprendre le monde depuis, par et dans les espaces naturels. Il est bien difficile de donner une définition simple, cohérente et consensuelle de la notion de savoir. L’arc théorique dans lequel nous nous inscrivons se déploie d’une anthropologie générale des façons de dire et des façons de faire jusqu’aux interprétations foucaldiennes du savoir comme pratique liée à l’engendrement du pouvoir. L’espace épistémique ainsi balayé est suffisamment large pour accueillir un ensemble d’études de cas et de propositions théoriques sur les enjeux de connaissance qui strient les territoires ruraux et l’environnement naturel en général.

Des tempêtes récentes sur les côtes françaises aux luttes paysannes contre les OGM, une gamme variée de risques technologiques s’organisent en problèmes politiques pour les campagnes. L’articulation des demandes touristiques et des intérêts locaux livre également un questionnaire dense sur la préservation des espaces naturels. L’écologie s’organise en une série d’interrogations enchevêtrées à la ruralité. Le paysage naturel, toujours façonné par l’homme, est strié de questionnements publics et politiques qui le dépassent et le débordent. Les campagnes deviennent des arènes ouvertes dans lesquelles des savoirs multiples sont mobilisés, croisés, opposés : connaissances locales et risques planétaires s’entrechoquent sur le territoire morcelé d’une ruralité composite.


Programme

10h30: Accueil des participants
11h : Jérôme Lamy (Printemps, UVSQ/CNRS), « Sociologie des savoirs ruraux : enjeux et perspectives »
11h30 : François Dedieu (INRA), « Quels savoirs experts sur les intoxications professionnelles aux pesticides ? Des difficultés de l’enquête médicale en milieu de travail contaminé »
12h : Elise Demeulenaere (CNRS, INEE), « La sélection des plantes entre critique et expérience. Frictions et apprentissages autour d'un mouvement de réappropriation paysanne des semences »

Repas

14h : Vanessa Manceron (CNRS, LEE), « Situer l'origine virale : perceptions plurielle de la grippe aviaire »
14h 30 : Jean-Paul Billaud (CNRS, LADYSS), « Dispositifs de gestion et savoirs : le cas d’une zone humide »
15h : Martin de La Soudière (CNRS, IIAC), « Y croire, ou faire semblant ? La météorologie dite populaire aujourd'hui »

Télécharger le programme de journée d'études [PDF - 103 Ko]

Dernière mise à jour de cette page : 27 octobre 2014


http://www.uvsq.fr