Vous êtes ici : PRINTEMPSFRLe PrintempsActualités

"Entre prévention et performance. L’ethos professionnel des ergonomes en tension " par Jennifer Laussu

Discipline : Sociologie
Laboratoire : Professions, Institutions, Temporalités - PRINTEMPS

le 11 décembre 2020

Vendredi 11 décembre 2020 à 14h
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Bâtiment d'Alembert - Salle des thèses, 2ème étage
5-7 boulevard d'Alembert
78280 Guyancourt
Le public est invité à suivre la soutenance de thèse en visioconférence.

Résumé

L’objet de cette thèse est d’étudier le rôle et les activités d’un métier au cœur des changements organisationnels et plus précisément de la prévention des risques professionnels : l’ergonome. Par le biais d’une analyse socio-historique et d’une enquête ethnographique, elle a l’ambition d’apporter une compréhension de ce groupe professionnel, qui a pour principale caractéristique de se situer à la confluence d’enjeux souvent contradictoires, celui de santé au travail d’une part, celui de performance économique d’autre part. Il s’est donc agi de déterminer les singularités du groupe professionnel et d’en expliquer l’hétérogénéité, mais encore d’identifier les conséquences sur son activité d’un ethos professionnel construit autour d’une double injonction : concilier santé au travail et performance. La première partie de la thèse est consacrée à la construction de la discipline et à son autonomisation. Elle questionne le développement de l’ergonomie francophone et l’apparition des segments professionnels. En tenant compte des grandes périodes marquant l’histoire du monde du travail, nous analysons les mécanismes propices et les freins à la constitution du groupe professionnel à travers cet ethos commun, facteur d’unité mais aussi de diversité. Le second axe, par la mobilisation d’entretiens, examine l’activité des ergonomes in situ, leurs modes d’intervention, les relations qu’ils établissent avec les différents acteurs de l’écologie de la santé au travail ainsi que la façon dont ils négocient ces interventions. L’approche par les activités donne à voir les difficultés rencontrées par les segments professionnels dans le maintien de la double injonction. Si dans les discours l’ethos commun est défendu, les ergonomes s’inscrivent en somme davantage dans le souci entrepreneurial de performance économique, dans un contexte global de « dépolitisation » et de gestionnarisation de la prévention des risques professionnels.

Mots clés : ergonome, santé au travail, ethos professionnel, segments professionnels, performance

 

Membres du jury

  • Mme Valérie BOUSSARD, Professeur des Universités, Université Paris-Nanterre, Examinatrice
  • Mme Corinne DELMAS, Professeur des Universités, Université de Nantes, Rapporteure
  • M. Guillaume TIFFON, Maître de conférences (HDR), Université d'Evry, Examinateur
  • M. Pascal UGHETTO, Professeur des Universités, Université Gustave Eiffel, Rapporteur
  • M. Laurent WILLEMEZ, Professeur des Universités, Université Paris-Saclay GS Sociologie et Science Politique, Directeur de thèse